Information et Invitation

 

Les voeux de la mairie

      

A l’occasion des voeux, les élus avec l’aide des adissanais ont collecté des photos afin de réaliser une exposition retraçant 100 ans de vie à Adissan. cette exposition a suscité beaucoup d’intérêt pour cela elle sera ouverte 2 fois en fin d’après midi,  le mercredi 17 janvier et le jeudi 18 janvier de 17h00 à 18h30

 

 

Treize étudiants de la Croix-Rouge vont apporter du matériel médical et s’initier aux méthodes de soin du pays.

Treize étudiants de l’institut de formation en soins infirmiers (Ifsi) de la Croix-Rouge de Nîmes, s’envoleront le 25 février pour un séjour de cinq semaines au Vietnam. La plus jeune a tout juste 20 ans. Tous se sont engagés dans ce projet dans le cadre du stage proposé pendant leurs cursus. Objectif : acheminer du matériel médical, s’immerger dans une culture médicale différente et partager leurs connaissances avec les étudiants vietnamiens. À un mois et demi du départ, c’est l’effervescence pour finaliser les préparatifs.
« Nous collectons du matériel auprès de pharmacies. Nous allons apporter des épicrâniennes, des petites aiguilles qu’on ne trouve pas au Vietnam, ainsi que des pansements et des compresses jetables. Là-bas, elles sont lavées, stérilisées et réutilisées », explique Johanna, 23 ans, trésorière de l’association T’air de Partages, créée spécialement.
Les étudiants nîmois (douze filles et un garçon) collectent également ce qu’on appelle, en milieu médical, du matériel de transfert : « C’est ce qui nous aide dans la manipulation des patients, par exemple pour les faire passer de la position couchée à un fauteuil. Au Vietnam, les infirmiers n’ont que leurs bras pour faire cela », poursuit Johanna, qui souhaiterait, plus tard, travailler dans l’humanitaire.
C’est à Cao Lãnh, une ville de 160 000 habitants, au sud du pays, que le groupe effectuera son stage. Les élèves infirmiers, actuellement en 3e année, ont entièrement conçu le programme avec l’aide d’une enseignante d’origine vietnamienne, en lien avec l’Association pour le développement médical du Vietnam.
« Nous passerons deux semaines en hôpital universitaire, une semaine en centre de dialyse et une semaine en dispensaire et soins à domicile. Enfin, nous aurons une semaine pour nous initier à la médecine traditionnelle vietnamienne », détaille Manon, 23 ans elle aussi, vice-présidente de T’air de partages. Observer, apprendre, s’ouvrir à d’autres approches des patients et des pathologies : Johanna et Manon attendent beaucoup de cette expérience, pendant laquelle elles ont prévu, avec leurs amis, de dispenser des cours sur les soins d’hygiène et de confort.

Médiathèque d’Adissan

Accueil des classes tous les mardis
Accueil du public
les mardis de 17h00 à 19h00
les vendredis de 10h00 à 12h00

 

 

Mercredi 13 décembre :
Spectacle jeunesse « popi » compagnie le Baril
Vendredi 8 décembre :
Relais d’assistantes Maternelles
Vendredi 15 décembre :
10h00 Anglais
11h00 Club de lecture jeunesse « au fond de l’eau » de Paula Hawkins

 

Recensement de la population dans le village.

 Du 18 janvier au 17 février 2018
Deux agents de la municipalité passeront chez vous où
 répondez sur internet, c’est encore plus simple

Les jeunes gens et les jeunes filles susceptibles d’être intéressés par un service civique volontaire sont informés que 414 postes sont à pourvoir dans les collèges de l’Hérault.
Cette opportunité concerne les personnes âgées de 18 à 25 ans.
Ces jeunes volontaires ont vocation à contribuer à la lutte contre le décrochage scolaire en participant au dispositif « devoirs faits ». Le Service Civique est indemnisé....


 

SERVICE DE LA POLICE MUNICIPALES

La divagation des chiens fera l’objet d’un procès verbal de 150.00€ sans autre avertissement et les déjections canines d’un procès verbal de 35.00€

Les containers à déchets doivent êtres impérativement rentrés à votre domicile après le passage des éboueurs sous peine de sanction, amandes et confiscation.

L’eau devient un bien rare et précieux !

Devant les excès d’utilisation du forage municipal par des étrangers au village et la pollution engendré à cette occasion, la municipalité, en accord avec la cave coopérative, a décidé de restreindre l’utilisation de la pompe route de Nizas pour permettre aux viticulteurs et maraîchers adissanais d’arroser leur exploitation en période estivale. Pour toute demande d’utilisation de la pompe, veuillez vous rapprocher de la mairie, munis de documents démontrant votre besoin en eau.